SAS ou le syndrome d’apnée du sommeil

syndrome d'apnée du sommeilLe syndrome d’apnée du sommeil (SAS comme le policier  mais moins fun) est un trouble du sommeil caractérisé par un arrêt du flux respiratoire (apnée) ou une diminution de ce flux (hypopnée) (voir wikipedia pour plus d’infos). Il touche plus particulièrement les hommes âgés de 30 à 60 ans. Environ 5 à 8 % de la population est concernée par le syndrome d’apnée du sommeil. Ce trouble est souvent très invalidant et peut entraîner la mort. Il peut résulter d’efforts respiratoires pour lutter contre une obstruction du nez, de la bouche, du pharynx ou est d’origine neurologique. Le SAS dégrade la qualité du sommeil et provoque l’apparition d’une somnolence en journée. Des troubles cardio-vasculaires peuvent apparaître suite à la diminution de l’oxygène dans le sang. Les apnées semblent être plus nombreuses et plus graves dans la position couchée que dans la position latérale. Une étude a démontré que plus de la moitié des individus atteints de SAS dû à une obstruction respiratoire avaient deux fois plus d’apnées dans la position couchée. Fait intéressant, ces personnes sont généralement plus minces et ont des apnées moins sévères en position latérale que celles qui dorment sur le dos. Etant donné la gravité de cette maladie, ne soyez pas tenté par l’automédication mais consultez plutôt un spécialiste (http://www.syndrome-apnee-sommeil.fr/).

Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.